Ce thème est la conclusion d’une petite suite musicale dans laquelle une équipe d’explorateurs est décimée par une attaque surprise. Cette dernière partie incarne l’issue de la bataille, le désespoir devant les pertes humaines, suivi du désir de reprendre la route, courageusement, pour que les victimes n’aient pas été massacrées en vain. Bref, on n’est pas dans le burlesque 😉

La trompette me semblait intéressante. C’est un instrument capable de souligner l’héroïsme, de donner des couleurs épiques à n’importe quel thème ; mais c’est également un instrument capable d’exprimer une grande mélancolie. J’ai essayé de l’utiliser comme une plainte, comme un véhicule de douleur. Je n’ai quasiment pas retouché l’ébauche initiale composée au piano :

Ok pour le désespoir 😉 ! Il fallait ajouter un peu de lyrisme à cela, par petites touches. La première de ces touches passe par les altos :

Le lyrisme devait être encore plus évident pour la conclusion du thème, quitte à forcer le trait. J’ai composé l’harmonie, sans aucune ligne mélodique. Celle-ci est venue naturellement, en gardant à l’esprit qu’il fallait rester dans ce registre « lyrique » :

Voici la version finale :

0 40